L'esprit ZEN au TRAVAIL

Ce qui nous passionne vraiment …

 Les occasions de gagner votre vie en faisant ce que vous aimez ne manque pas… ce qui manque c’est la détermination de faire en sorte que cela se produise .

Qui que vous soyez ou que vous habitiez ou quelque soit les circonstances dans lesquelles vous vous trouvez, il est certain que vous occupez-vous journée d’une façon ou d’une autre. Ces journée peuvent être axé sur l’abondance ou la pénurie.

Pourquoi résister vous avec idée de faire ce que vous aimez ? Si vous trouvez cela risqué ça signifie que vous devez prendre votre courage à deux mains pour effectuer certains changements. Dès que vous parviendrez un état de conscience plus élevé vous réaliserez  que les risques ne sont rien d’autre que des pensées qui vous semble impossible à surmonter.

Au lieu de penser en terme de risques ce qui sous-entend qu’il y a pénurie pensez plutôt : { ce sera absolument merveilleux de faire ce que j’aime et je sais que tout ce dont j’ai besoin se matérialisera dans ma vie au bon moment  }

Le fait que vous résistiez à l’idée de faire ce que vous aimez prouve que vos pensez sont accè la peur du manque d’abondance et d’occasion illimité.

Visualiser ce qui vous apporte le plus de plaisir et ce qui vous donne une raison d’être. Quelle est l’activité qui vous apporte un sentiment de plénitude qui vous absorbe à tel point que le temps cesse d’exister ?

Quand j’étais jeune vers 15 ou 16 ans la première question que je posais a un gars que je rencontrai était : qu’est-ce qui te fait vibrer dans la vie, c’est quoi tes passions. J’étais convaincu qu’une personne qui avait des passions différentes et des idées différentes des autres étaient uniques et donc libre d’entrave et non manupuler par le monde extérieur et donc plus intéressante. Surtout j’étais persuadé qu’on devait trouver notre propre voie et non faire ce que nos parents attendent de nous ou les autres.

Pour plaire à mes parents, j’aurais été au cégep j’aurais étudié quelque chose pour me sentir apprécier à leur yeux… Etre medecin p etre bien … Mais mon besoin d’être en accord avec moi-même était plus fort, plus important. J’étais probablement une enfant un peu rebelle qui disait toujours ce qu’elle pensait que ça plaise ou non . Avant de croire ceux qui croyais avoir raison a tord. J’avait toujours une opinion unique sur toutes sortes de sujets.  J’aimais me faire toujours ma propre idées celon les meilleurs specialiste. Tout le monde a leur opinion qui vien de leurs idées préconçues sans vraiment y avoir réfléchis …. Javais à lue un livre de Anthony de mélo : Quand la conscience séveil. C’est lui qui m’avait alors appris que si on se fie sur l’idée des gens sans vraiment réfléchir et sans vraiment faire nos propres recherches on pouvait être manipulé et nous faire croire n’importe quoi…

Alors vers 16 17 ans si on se fie à ce que les autres veulent qu’on devienne notre choix de carrière et assurément le mauvais.

Il est fort probable que vous ayez fait un choix de carrière dans votre jeunesse ( sans vraiment avoir risquer faire ce qui vous fait vraiment vibrer ) et que le travail que vous faites aujourd’hui correspondre à la formation que vous ayez reçu mais est-il réellement logique de continuer à faire ce que ce vous faites si cela ne vous passionne pas ?

Si vous continuez à faire ce qui vous déplaît cela ne fera qu’accroître la Pinière est dans votre vie vous resterez pris dans ce piège jusqu’au jour vous serez prête à changer la direction de vos pensées et vous concentrer sur ce que vous aimez faire.

Tous ceux qui ont effectuer des changements nécessaires dans leur vie pour jouir de l’abondance  ont pris des mesures qui s’imposait pour que cette abondance se matérialisent. Ils ont avec CERTITUDE cru que c’était là meilleur chose à faire et ont tous démissionné de poste avec la certitude que cela ferais place à quelque chose de mieux. ils ont décidé de réaliser leur rêve aujourd’hui.

les occasions de gagner votre vie en faisant ce que vous aimez ne manque pas ce qui manque c’est la détermination de faire en sorte que cela se produise

Souvent dans ma vie j’ai eu locasion de me jeter dans le vide moment ou tout le monde autour de moi était découragé…. Mais moi j’étais confiante et j’avais la certitude que je venais d’envoyer un message à l’univers: que ce que je ne voulais plus, je ne voulais plus et j’étais sur que je venais de faire de la place à quelque chose de mieux.

C’est avec cette certitude que des miracles se sont produits dans ma vie.

Quand en 2001 je suis partie avec ma valise pis mon bébé de moins d’un an dans une maison d’hébergement pour femmes violentées j’avais la certitude que j’étais une bonne personne et que je méritais d’être heureuse tout autant que mon fils. Se retrouver à 18 heures sans maison sans travail était ce jeter dans le vide… Mais je n’ai jamais eu peur de me retrouver seul avoir de la difficulté à payer un loyer ou de manquer. j’ai toujours su que j’aurais toujours tout ce dont j’avais besoin.

J’ai visité une Couperats-t-il septation ou le loyer était 25 % de nos revenus ce qui était très minime à l’époque où je ne travaillais pas et où j’allais demander de l’aide sociale et de laide d’emplois Québec pour étudier…

J’ai visualiser que parmi les trentaine de personnes qui avait appliqué pour vivent dans une coopérative d’habitation( avec une subvention au logement) que c’était moi quil choisissait. J’en étais certaine j’avais la certitude que la vie m’envoyer le message que j’avais pris la bonne décision.

C’est ce qui s’est produit, j’ai trouvé le logement parfait pour moi et mon fils pour me permettre bien vivre. Je vais jamais imaginé ou ue peur que je manquerai d’argent et où de temps pour m’occuper de mon fils.

C’est à cette âge que j’ai découvert que quand on croit quelque chose tout est possible même si tout le reste du monde autour de nous nous font croire le contraire ou essaie de nous faire changer d’idée.

J’avais vu une garderie parfaite pour mon fils près du logement et je m’étais dit que c’était là que mon fils irais. J’ai visualiser pendant plusieurs mois que mon fils avait une place dans ce CPE. Mais comme j’avais toujours dit que la transition entre le CPE et la maison devait être une garderie en milieu familial c’est ce qui s’est produit.

Avant de décider en quoi j’étudierai, dans mon esprit il etais impossible de ne pas faire une évaluation afin de savoir ce que je voulais vraiment faire. J’ai donc passé un test ou ce que j’ai appris c’est que mes trois besoins les plus importants pour me sentir vibrer ce qui m’apporter le plus de plaisir et qui me donner une raison d’être étais comprendre et apprendre sur l’humain, en prendre soin et être autonome. J’ai donc décidé d’aller acupuncteur mais mon déficit d’attention non medicamenter  mon manque d’attention pour ce qui ne me passionne pas comme les mathématiques fort etc …

Ma mère avait étudié shiatsu et massothérapie à l’institut Kine concept de Montréal. Un jour Melanie, une amie de l’école qui avait aussi un enfant de l’âge de mon fils et qui était seule avec lui dans la même situation que moi. minforma qu’elle voulait etudier massothérapie. J’ai tout de suite sauté sur l’occasion de l’informer que la meilleure école en Amérique du Nord était kiné concept et que si elle voulait jyrais avec elle rencontré une conseillère. La conseillère Marie loue etait zen comme ma mère et rassurante ( pas de mathématiques Plate ….en moin de 30 minutes j’étais convaincu que la vie m’avait envoyer la pour moi et non pour Melanie.

Quand j’ai décidé d’étudier en massothérapie je n’avais pas de travail,  pas de sous de côté je vivais d’aide  sociale et emploi Québec mais je vivais bien et mon fils ne manquait de rien…

Avec la même certitude je savais que je trouverai un emploi que tout se placerait sur ma route au bon moment.

J’avais toujours dit qu’un jour je travaillerai comme caissière dans un magasin de produits naturels pour apprendre plein de choses. Car vers 12 13 ans je voulais être herboriste … Vivre en harmonie avec la nature …

Comme par magie j’ai vu une annonce qui disait que Johanne Verdon chercher une caissière. Assurément c’était un signe de la vie et que j’aurai l’emploi. Que je devais m’inscrire à Kine concept et que c’était ma voie.

Si vous avez la certitude ! Tout ce que vous désirer ce réalisera 🙂

Aimez, partagez & suivez nous
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
http://blog.espritzen.ca/index.php/2016/03/15/faites-ce-que-vous-aimez-vraiment/
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


By submitting this form, you are granting: , permission to email you. You may unsubscribe via the link found at the bottom of every email. (See our Email Privacy Policy (http://constantcontact.com/legal/privacy-statement) for details.) Emails are serviced by Constant Contact.