Livres indispensables

Éloge du mariage, de l’engagement et autres folies ! ( la liberté )


Quelques extrait ici pour vous donner envie de le découvrir et peu être l’adorer comme moi qui sais. Livre Audio que j’ai écouter et réécouter. J’ai fais du massage à domicile pendant plusieurs années et j’écoutais des livre audio en voiture. La radio me donnais l’impression de perdre un temps précieux. Le temps d’apprendre quelque chose et d’évoluer surtout. Aujourd’hui, je l’écoute sur mon itunes c’est comme devenue une berceuse a mes oreilles quand j’ai besoin d’être consoler. Pas facile l’amour, les relations c’est souvent de la pure folie…

« Entre le désir profond de se lier, de s’engager corps et âme, et le désir tout aussi profond de préserver sa liberté, d’échapper à tout lien, quel tohu-bohu ! Or, pour vivre ces exigences contradictoires et d’égale dignité sans être écartelé, il n’y a aucun secours à attendre ni de la philosophie, ni de la morale, ni d’aucun savoir constitué. Il est probable que les seuls modèles adaptés pour nous permettre d’avancer sont la haute-voltige et l’art du funambule. Un mariage ne se contracte pas. Il se danse. A nos risques et périls. »Souvent la peur de l’engagement nous coûte cher et nous laisse errer libre certes, mais vide. Entre cette liberté si désirable et la relation vivante que notre nature appelle ardemment, le déchirement semble fatal. Je ne l’ai pas. Pourquoi notre rêve d’autonomie ne respirerait-il pas au coeur même de nos plus profonds engagements ? Pourquoi dans un respect mutuel de nos rythmes et de nos lentes métamorphoses, ne tenterions-nous pas une loyauté nouvelle ? Le mariage – et les alliances vieilles comme le monde – familles et communauté – qui volent en éclats aujourd’hui attendent d’être réinventées, modulées de neuf. Car en-deçà du bruit et de la fureur, l’histoire de notre humanité n’est qu’un lumineux tissu de solidarités secrètes.

« Le miracle est déjà la rencontre d’un homme et d’une femme dans les dédales inextricables du temps et de l’espace. Elle fait bien les choses, cette vie fluide, insaisissable et frémissante qui opère ses choix sans tergiverser et retrouve ses aiguilles dans les bottes de foin de la création. »

« Ce qui rend le mariage si fort et si indestructible, c’est qu’il réunit un homme et une femme autour d’un projet. D’un projet fou. Souvent voué à l’infortune.D’un défi quasi impossible à réaliser et impérieux à oser. Le drame serait de ne pas tenter l’impossible, de rester, une vie entière, à la mesure de ce qu’on peut ».

« Le serment!

Voilà un mot ancien qui sonne fier, j’en conviens, mais qui n’est plus d’usage, comme il n’est plus d’usage de voir la vie tel un chemin initiatique émaillé de stations et comme il n’est plus d’usage de s’orienter en tous lieux selon les points cardinaux ».

« Oui. Et pourtant les points cardinaux persistent en leur lieu et place que nous entretenions ou non avec eux une relation et notre vie est parcours initiatique que nous en ayons conscience ou non et le serment brisé pèse sur nos vies comme sur le toit de nos maisons la couronne d’un grand marronnier décapité par la tempête. Ce n’est pas un sujet dont il y ait à débattre. Un sujet d’opinion. C’est un fait. Et plus j’en accepte l’évidence, plus je peux commencer de considérer les dégâts causés avant que tout ne soit détérioré et qu’il se mette à pleuvoir dans les chambres. Ce n’est pas de lois morales qu’il s’agit mais de lois ontologiques. Nier le sinistre met ma vie en danger ».

« Il est temps de reprendre conscience de ce qui fonde la Vie, de ce qui ne dépend aucunement de nous, de ce soubassement que n’ébranlent ni les systèmes de pensée, ni les régimes politiques, ni les révolutions, ni les civilisations mêmes – et qui reste inchangé et inaltéré qu’on l’honore ou qu’on l’ignore ».

« Il y a aujourd’hui un irrespect de l’engagement qui fige la moelle dans les os. Entrer au service de la vie est un devoir d’honneur. Mais qui a songé à le dire? A dire aux époux qu’ils partent sans ticket de retour pour une odyssée et que le voyage va aussi les mener à travers des forêts sombres, des steppes désertiques … Qui a songé à leur dire qu’une seule chose les portera: la fidélité à leur plus haute espérance – à ce qui leur a été donné de pressentir en l’instant où ils ont le plus aimé! Qu’ils sachent que cette folie-là, cette fulgurance, cette clairvoyance qui n’aura peut-être duré que le temps de battre des cils est pourtant le seul roc sur lequel se construit une vie, et qu’il n’est de fidélité qu’à cette folie – parce qu’elle seule est à la (dé) mesure de l’amour » Christiane Singer

C’est très beau et tellement vrai !

Aimez, partagez & suivez nous
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
http://blog.espritzen.ca/index.php/2016/12/28/eloge-du-mariage-de-lengagement-et-autres-folies/
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez
Suivez nous, aimez & partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


By submitting this form, you are consenting to receive marketing emails from: . You can revoke your consent to receive emails at any time by using the SafeUnsubscribe® link, found at the bottom of every email. Emails are serviced by Constant Contact