Ondes éléctromagnetiques, Sclérose en plaques

SCLÉROSE EN PLAQUES guérison – Protection ondes électromagnétique

Selon les statistiques, chaque jour, trois Canadiens apprennent qu’ils sont atteints de sclérose en plaques. En septembre 2011, c’était malheureusement mon tour de recevoir le diagnostic de cette maladie.

Sans me douter qu’un jour je serais concernée par cette maladie et ses symptômes, j’ai fondé en 2006 « Esprit Zen », un service de massothérapie à domicile pour personnes à mobilités réduites et les besoins particuliers des familles.

Cette maladie peu être guérie. Entre autre par l’esprit zen, la méditation, la gratitude…

Le placebo c’est NOUS !


ONDES ÉLÉCTROMAGNETIQUE & SCLÉROSE EN PLAQUES

C’est une maladie particulièrement présente au Canada. Le Canada possède gagne le championnat en regard du plus haut taux de SEP au monde. Le Canada est aussi le pays ou est toléré un très haut taux d’ondes électromagnétique.

Je me suis beaucoup intéresser au effets des ondes électromagnétique sur notre santé. J’ai étudier sérieusement la question. Une chose me revenais souvent en tête; une personne avais dit a mes parents que j’étais fragiles a l’électricité, au ondes…

Après avoir chercher comment vivre avec les ondes. J’ai découvert les CMO (compensateur d’ondes élétromagnetique). J’en vend dans ma boutique en ligne sur mon application Esprit Zen & Mindbody

Si aucune donnée scientifique n’est réellement « disponible » concernant l’impact négatif de ces ondes sur la santé… Je me pause la question : A qui cela serait défavorable ? Penser y !

Plus de 500 pages de rapports scientifiques démontrant que les ondes électromagnétiques des portables et de la wifi entraînent entre autres des :

• effets sur les gènes et les protéines
• dommages causés à l’ADN
• effets stressants
• effets sur la fonction immunitaire
• effets neurologiques et comportementaux
• effets sur la barrière hémato-encéphalique
• tumeurs cérébrales et neurinomes acoustiques
• leucémies de l’enfant
• effets sur la mélatonine
• maladie d’Alzheimer
• cancers du sein
• autismes
• effets sur la fertilité
• effets sur le fœtus Fréquences

PROTÉGER VOUS DES ONDES  & GARDEZ L’ESPRIT ZEN …

Conseils, Médecine douce quantique, Ondes éléctromagnetiques, PARENT ZEN Esprit zen..., Remèdes Zen, Sclérose en plaques

Steve Jobs était un parent prévilégiant l’apprentissage sans Technologie …

Acheterez-vous l’iPod et l’iPad à vos enfants pour noël ? Présentez-vous l’ipad, l’ipod à vos enfants ? Steve Jobs ne l’a pas fait, pour de bonnes raisons.

Steve Jobs ne laissait pas ses enfants utiliser les Ipads, iPhone… et pourquoi vous ne devriez pas non plus…
Nous devons tous réfléchir quant à la façon dont nous voulons élever nos enfants, surtout avec la technologie, beaucoup de choses ont changé depuis les années 90.

Dans un article, le journaliste du New York Times Nick Bilton a demandé à Jobs, ” J’imagine que vos enfants aiment les iPad ?” Steve Jobs a répondu : « Il ne l’utilisent pas. Nous limitons l’accès à la technologie de nos enfants à la maison ».
 Le fait d’apprendre que Steve Jobs était un parent prévilégiant l’apprentissage sans Technologie est sans doute  l’information la plus surprenante est la plus choquante …

Un article du Times en 2011 a indiqué que les ingénieurs et les executives d’Apple, eBay, Google, Hewlett-Packard et Yahoo de la Silicon Valley envoient leurs enfants à l’école primaire Waldorf à Los Altos, en Californie. Où vous ne trouverez pas un seul ordinateur ou un écran de toute sorte.

En outre, les enfants sont découragés de regarder la télévision ou en se connectant à la maison… 

Cette école dont la philosophie ne laisse aucune place à la technologie qui selon la direction, représente une menace pour la créativité, le comportement social et la concentration des élèves. J’ai même vue des études qui prouve que la technologie baise notre QI. De la maternelle au secondaire, il n’y a aucun ordinateur, encore moins de tablettes. A la place, ils trouvent des tableaux noirs, des craies, des crayons de couleurs et des livres. Les enfants font de la poterie, du tricot et du jardinage. Logiquement la technologie interfère avec la créativité et l’esprit des jeunes apprennent mieux par le mouvement, les les tâches manuelles, et l’interaction. Les élèves de cet établissement intègre les maths, les système de structuration, et les compétences de résolution de problèmes en tricotant des chaussettes ! Ils ne sont pas exposées à des fractions par un programme informatique. Au lieu de cela ils apprennent les mesures, les moitiés et les quarts en coupant concrètement la nourriture…

Etes-vous surpris par tout cela ? Je ne suis pas surpris. En tant que parent entrepreneur qui possédé un téléphone intelligent depuis 10 ans, je tente de concilier travail et vie de famile, je sais combien ces petits téléphones astucieux sont utile… Mais jamais sans protection maintenant que je sais a quel point c’est néfaste pour la santé.

Dans la Silicon Valley, il y a beaucoup de PDG d’entreprises comme Google, Yahoo, Apple et eBay et d’ingénieurs qui ont inscrit leurs enfants à la Waldorf School dans Los Altos, 

Il y a une citation qui a été soulignée dans The Times par Chris Anderson, chef de direction de 3DRobotics et père de 5 enfants. Il explique ce qui pousse ceux qui travaillent dans la technologie à la garder éloignée de leurs enfants : C’est parce que nous avons pu constater par nous-mêmes les dangers de la technologie. Je l’ai vu, je voudrais tenir mes enfants éloignés de cela.

Lorsque nous initions les enfants à la technologie dès leurs plus jeune âge. Nous sommes peut être en train d’entrainer nos enfants à un style de vie dépourvu d’imagination, d’émerveillement. Lorsque je me suis séparer alors que j’avais 19 ans, j’avais pas garder la Tv et honnêtement notre vie étais riche et jamais plate. Réalisez-vous tout le temps perdu assis devant la TV a être hypnotiser, … Il y a deux ans, j’étais bien fière que ma fille de 3 ans n’avais jamais écouter de film.

Chez mes parents la Tv étais toujours ouverte et détruisais les possibilités de moment de qualité en famille (les soupers et toute les soirées). C’est beaucoup ! Vos enfants aussi veulent être regarder, écouter et important … Lorsque j’étais jeune, mes week-end de bateau, étais mes plus beau souvenirs de famille et moment de qualité.

Je suis la dernière génération à jouer dehors précisément parce que je n’avais pas de téléphone intelligent ni d’ordinateurs. J’ai appris en bougeant, en interagissant, jeune j’ai obtenu les informations à travers les livres et la socialisation avec d’autres êtres humains, je ne fessais pas de recherches sur Google.

En 2015 aux Etats-Unis, les campagnes de prévention lançaient une alerte aux jeunes femmes : « Si vous avez seulement songé à tomber enceinte, éloignez-vous du champ d’action des ordinateurs… », bien entendu, à cause des ondes électromagnétiques qu’ils émettent… Mais sérieusement, pour aller où ? C’est partout !

Les CMO sont réellement efficace pour se protéger des effets néfastes de notre environnement. Des choix et des précautions faisant appel à notre bon sens, doivent être mise en place…



Enfant et l’adolescent : possibilité de risques plus sévères :


• Maux de tête et de troubles du sommeil
• Apparition retardée d’anomalies psychologiques majeures se manifestant par de la dyslexie, des troubles de l’attention et de la concentration et une perte de mémoire de fixation à l’école
• Troubles du comportement souvent totalement incompris par les parents et les enseignants.

A l’école, ou à la maison, la Wifi et la proximité d’antennes relais sont ici majoritairement concernés.
• En cas d’exposition persistante, le risque ultérieur de psychose extrêmement sévère et même de troubles du développement somatique ne peut être exclu. Les chercheurs coréens parlent de « démence digitale »



En l’absence de traitement et de sevrage, évolution :

• vers un syndrome confusionnel d’intensité variable, associant selon les cas, une perte de mémoire qui d’immédiate devient rétrograde (touchant les souvenirs), la survenue d’«absences »[1] et/ou de désorientation temporo spatiale ;
• voire vers un véritable état de démence s’apparentant à une maladie d’Alzheimer du sujet jeune, la phase d’état décrite précédemment devant être considérée comme un état pré-Alzheimer.

Plus que l’évolution vers un cancer, la véritable complication de l’électrohypersensibilité est en effet principalement la maladie d’Alzheimer.


Chez plusieurs malades atteints de sclérose en plaques, l’utilisation prolongée du téléphone portable a semblé être la cause de la maladie ou tout au moins déclencher une nouvelle poussée, que chez d’autres malades l’exposition à des champs électromagnétiques semble avoir provoqué l’aggravation si ce n’est la genèse d’une maladie de Parkinson (ou plutôt d’un « syndrome » de Parkinson), et que chez plusieurs malades, l’abus du portable a été à l’origine du déclenchement de crises d’épilepsie.


L’utilisation du portable chez des malades atteints de Sclérose en plaque, de maladie de Parkinson ou d’épilepsie est donc formellement contre indiquée.


A noter enfin que, chez d’autres malades, l’exposition prolongée à des champs électromagnétiques (ordinateur cathodique) semble avoir été à l’origine d’un cancer du sein ou de l’ovaire ou d’une rechute de ces cancers.
[1] Les absences sont des pertes transitoires de la mémoire et même de la connaissance dues à différentes causes dont un trouble passager de l’irrigation cérébrale. On les observe en particulier dans « le petit animal » épileptique. Il s’agit alors d’une brève suspension de la conscience avec interruption de toute activité.

Source : https://www.cem-vivant.com/page-fiche-symptome-sur-l-electro-hypersensibilite,113.html

Vous aimez cet article, partagez-le avec vos amis !

Ondes éléctromagnetiques, Remèdes Zen, Sclérose en plaques

Etes-vous électro-hyper-sensible ?

DIAGNOSTIC DE L’ELECTROSENSIBILITE
(Effectué à la clinique Alleray-Labrouste – Paris 15 – Consultations de Médecine environnementale – Secrétariat : 01 44 19 53 29)

L’imagerie médicale et les examens biologiques mis au point par le service de Consultations de médecine environnementale de la clinique Alleray-Labrouste apportent la preuve définitive de la réalité de l’affection.

1. Tous les malades (à quelques exceptions près) présentent une hypoperfusion sanguine à l’echodoppler cérébral, cette hypoperfusion prédominant dans les lobes temporaux, et plus particulièrement dans les régions correspondant au système limbique et/ou au thalamus.
2. Un grand nombre d’entre eux présentent un taux de vitamine D effondré dans le sang.
3. Environ 40% d’entre eux présentent un taux d’histamine élevé dans le sang.
4. De façon encore inexpliquée près d’un sur deux ont un taux élevé d’anticorps anti-O-myéline, anti-Hsp70 et/ou anti-Hsp27 dans le sang, ce qui traduirait l’entrée de l’affection dans le cadre d’une maladie auto-immune
5. Environ 10% des malades présentent un taux élevé de protéine S100B dans le sang, ce qui traduirait l’ouverture de la barrière hémato-encéphalique.
6. Enfin 10% d’entre eux présentent une élévation de la nitrotyrosamine dans le sang – il s’agit d’un marqueur de stress oxydant –, ce qui signifie en clair que ces malades ont un déficit général de leurs défenses antioxydantes.
7. Enfin près d’un tiers d’entre eux ont un taux de mélatonine urinaire effondré et de façon inexpliquée un autre tiers, un taux de mélatonine urinaire significativement augmenté.

Je crois qu’il n’y a plus aucun doute sur le faite que nous devons nous protéger et surtout protéger nos enfants.

C’est inquiétant de voir que ce qu’ils peuvent constater est lier a ce que les neurologues constate chez les patients atteint  de la Sclérose en plaques. Je vois clairement ici un lien entre l’electro-hyper-sensibilité et la SEP.

Le Canada affiche le taux de prévalence de sclérose en plaques (SP) le plus élevé du monde. Étonnamment le canada est le pays ou il y a un tres tres haut taux d’ondes.  J’y vois clairement ici un problème si les gens ne ce protège pas.

Voici une FICHE SYMPTOMES ET BILAN ELECTROSENSIBILITE

(d’après le site ehs-mcs.org de l’ARTAC – Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse,
présidée par le Pr Belpomme, et dont CEM-Vivant est partenaire officiel)

Lien PDF à télécharger en cliquant ici

TROIS PHASES A DISTINGUER :
1. La phase d’induction : symptômes et électro-sensibilité réversibles
2. La phase d’état : symptômes réversibles et risque d’électro-sensibilité persistante
3. L’évolution à distance : irréversible à ce jour

Les CMO « classiques » sont conçus essentiellement pour la phase 1
Le CMO-HE22 est conçu pour aider les personnes en phase 2 (voire 3) à retrouver une sensibilité normale aux ondes électromagnétiques.

1. La phase d’induction : réversible
Entrée dans l’affection.

Premiers symptômes avant-coureurs possibles variables d’un individu à un autre :
• Douleurs et/ou une chaleur dans une oreille puis l’autre
• Troubles de la sensibilité superficielle à type de dysesthésies (fourmillements, picotements, brûlures, voire prurit) au niveau du visage et du cuir chevelu ou du bras et/ou de l’avant-bras, ou de la main tenant le téléphone portable ou la souris de l’ordinateur
• Maux de tête, associés de façon caractéristique à une raideur et douleur de la nuque.
• Acouphènes qui de transitoires deviennent bientôt permanents s’il y a poursuite de l’exposition,
• Hyperacousie, autrement dit une intolérance aux bruits, en particulier aux bruits de fond
• Troubles visuels à type de vision floue, plus rarement de flashs lumineux,
• Anomalies de la sensibilité profonde manifestées par l’apparition de faux vertiges, lesquels s’accompagnent parfois de troubles de l’équilibre à la marche.
• Lésions cutanées avec sensation de brulures (causalgies) et/ou un prurit,
• Troubles musculaires (myalgies, spasmes, fasciculations) et/ou articulaires (arthralgies, raideurs) dans les parties du corps exposées aux champs électromagnétiques
• « Ictus paralytiques », caractérisés par la survenue brutale et spontanément résolutive d’un déficit de la force musculaire dans l’un des membres, plus rarement de vrais vertiges et/ou de Maladie de Ménière
• Et surtout très précocement et cela de façon quasi constante, des troubles cognitifs.

Nécessité d’agir dès cette phase si on veut se donner toutes les chances d’éviter l’entrée dans l’électro-hypersensibilité.

2. La phase d’état : symptômes réversibles et risque d’électro-sensibilité persistante
Apparition de l’électro-hypersensibilité, ou du SICEM : syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques. Symptômes d’intolérance de plus en plus sévères et fréquents, causés par des intensités de champs électromagnétiques de plus en plus faibles et concernant un spectre de fréquences de plus en plus étendu.

Symptomatologie possible :
• Troubles cognitifs sévères à type de déficit de l’attention et de la concentration et de perte de la mémoire immédiate (encore appelée « mémoire de fixation »)
• Symptômes végétatifs sympathicomimétiques à type d’oppression thoracique, d’épisodes de tachycardie voire de tachyarythmie et des troubles digestifs ou urinaires, l’ensemble pouvant conduire à la survenue de véritables malaises, le plus souvent sans perte de connaissance
• Triade symptomatique : insomnie, fatigue chronique et éventuellement tendance dépressive
• Troubles du comportement à type d’irritabilité et de violence verbale, rarement de tendance suicidaire,
• Dans tous les cas, les symptômes inauguraux peuvent réapparaître de façon aiguë ou subaiguë

Durant cette phase, les tests biologiques et d’imagerie médicale peuvent être perturbés dans un certain nombre de cas. Les formes biologiquement « nues » sans anomalie biologique décelable, sont cependant observées dans une grande majorité des cas, ce qui fait douter de l’existence d’une affection réelle. Une potentialisation préalable avec certains produits chimiques est retrouvée dans une grande majorité des cas.
Avec une bonne prise en charge et des mesures de protection, les anomalies cliniques et biologiques d’intolérance sont encore en général réversibles, alors que l’électro-hypersensibilité le plus souvent persiste.

 3. L’évolution à distance :

Point central. Survenue des complications en fonction des mesures prises en amont.
Sans traitement et de mesure de protection, la phase évolutive marque le passage d’un stade où les anomalies sont encore purement fonctionnelles à la constitution progressive de lésions anatomopathologiques, organiques et qui de ce fait deviennent totalement irréversibles.

Livres indispensables, Ondes éléctromagnetiques, Sclérose en plaques

Sclérose en plaques et pollution électromagnétique

J’étais pas surprise de voire cette image sur internet. Je sais aussi que le Canada a le plus haut taux d’ondes tolérer comparativement a tout les pays du monde. Certain pays interdisent le wifi dans l’école, pour protéger les enfants. Des preuves démontre que le taux de cancer est en hausse pour ceux qui vivent ou travaillent trop pres de tour relais, cellulaire…

Celon moi un lien logique entre le fait que selon les statistiques, chaque jour, trois Canadiens apprennent qu’ils sont atteints de sclérose en plaques. J’ai malheureusement acheté la maison de mes rêves a moins de 300 mètres de 2 tour cellulaire.

Lorsque j’aurais terminer mes recherche sur le sujet et le livre, je présenterais un article qui traitera justement de cette question.

D’ICI LA ÊTES VOUS AU BON ENDROIT ?

Voyez ou sont situé les tour cellulaire Canadienne.

Ondes éléctromagnetiques, Sclérose en plaques

Impact négatif des portables et de la wifi sur la santé

L’hiver dernier, je me suis beaucoup intéresser au effets des ondes électromagnétique sur notre santé. J’ai durant plusieurs semaines j’ai étudier sérieusement la question. J’ai vue beaucoup de scientifique en parler sur youtube et une chose me revenais souvent en tete; une personne avais dit a mes parents que j’étais fragiles a l’électricité, au ondes…

Après avoir chercher comment vivre avec les ondes. J’ai découvert les CMO (compensateur d’ondes élétromagnetique). J’en vend dans ma boutique en ligne voir sur mon blogue.

Si aucune donnée scientifique n’est réellement « disponible » concernant l’impact négatif de ces ondes sur la santé… Jugez par vous même alors…

Références des principaux scientifiques composant le Bioinitiative Working Group dédié depuis des dizaines d’années à ces études :

• Professeur Kjell Hansson Mild, spécialiste des tumeurs cérébrales dues à l’usage prolongé du portable.
• Professeur Michaël Kundi, épidémiologiste renommé, spécialiste des antennes-relais.
• Carl F. Blackman, chercheur à l’Agence de protection environnementale américaine.
• H. Lai, chercheur spécialisé dans les effets génotoxiques de la téléphonie mobile.
• Professeur Lennart Hardell, le plus ancien chercheur mondial dans le domaine des effets du portable sur la santé.
Et voici à présent la liste des preuves qu’ils ont réunies concernant la nocivité de ces ondes.

Plus de 500 pages de rapports scientifiques démontrant que les ondes électromagnétiques des portables et de la wifi entraînent entre autres des :

• effets sur les gènes et les protéines
• dommages causés à l’ADN
• effets stressants
• effets sur la fonction immunitaire
• effets neurologiques et comportementaux
• effets sur la barrière hémato-encéphalique
• tumeurs cérébrales et neurinomes acoustiques
• leucémies de l’enfant
• effets sur la mélatonine
• maladie d’Alzheimer
• cancers du sein
• autismes
• effets sur la fertilité
• effets sur le fœtus Fréquences


Le Canada a le plus haut taux  tolérer comparativement a tout les pays du monde.

Un lien logique entre le fait que selon les statistiques, chaque jour, trois Canadiens apprennent qu’ils sont atteints de sclérose en plaques.

Voyez ou sont situé les tour cellulaire Canadienne.

 

Sclérose en plaques

Présidente d’honneur lors la marche de l’espoir 2018 pour la sclérose en plaques

C’est avec gratitude et beaucoup d’émotion que j’ai accepté la responsabilité de la présidence d’honneur pour la marche de l’espoir à Blainville le 27 mai prochain pour la sclérose en plaques.

Selon les statistiques, chaque jour, trois Canadiens apprennent qu’ils sont atteints de cette maladie. En septembre 2011, c’était malheureusement mon tour de recevoir le triste diagnostic de cette maladie imprévisible qui peut entraîner, entre autres, des pertes de mobilité. Sans me douter qu’un jour je serais concernée par cette maladie et ses symptômes, j’ai fondé en 2006 « Esprit Zen », un service de massothérapie à domicile pour personnes à mobilités réduites et les besoins particuliers des familles.

Je suis heureuse de participer à cette marche de l’espoir afin de contribuer au financement des recherches menées dans le but d’élucider les causes de la SCLÉROSE EN PLAQUES, de mettre au point des traitements améliorés et, ultimement, de découvrir un remède contre celle-ci.

Cette maladie ne peut pas encore être guérie, mais on peut aider à ce qu’il en soit autrement.  C’est une maladie particulièrement présente au Canada. Le Canada possède en effet le triste championnat en regard du plus haut taux de SP au monde. Joignez-vous à moi lors de la journée de la marche de l’espoir.

Anne-Marie Miron

Contribuer au succès de cette cause

faire un don ici

En unissant nos forces et nos ressources,
nous pouvons faire reculer cette terrible maladie et contribuer à une meilleure qualité de vie pour tous les gens « atteints » et leurs proches!

Joignez l’équipe Esprit zen pour la marche de l’espoir

Mon équipe et moi sommes très heureux de participer à la « marche de l’espoir » afin de contribuer au financement des recherches menées dans le but d’élucider les causes de la SEP, de mettre au point des traitements améliorés et, ultimement, de découvrir un remède contre celle-ci. C’est avec gratitude que je vous dit, merci « d’embarquer » avec moi et mon équipe !